PARTAGER

Le journaliste « The Z » est parti à la rencontre du rappeur nationaliste Kroc Blanc (réputé ultra raciste). Après la sortie de son clip sur Jean Marie Le Pen, le rappeur identitaire a eu droit à un quart d’heure de gloire médiatique et au mépris de la plupart des sites spécialisés.

Kroc Blanc a commencé à faire parler de lui avec le titre « Anti France ». Dans ce titre, le rappeur identitaire s’en prenait à La Fouine et à Kaaris dans un rap dirons nous très identitaire. Kroc Blanc revendique ses idées qui sont considérées par beaucoup comme étant du racisme. Il a d’ailleurs composé un morceau dont le titre est plutôt évocateur :« « Je vote FN ». Comment faire du Rap alors que l’on revendique son appartenance au parti d’extrême droite ? N’est-il pas contradictoire d’exercer un art dont l’essence même est le message de tolérance quand on croit au race et à la supériorité d’une race sur l’autre ?

« Les races existent …. »

C’est pour toutes ses raisons que The Z a décidé de partir à la rencontre du rappeur identitaire. Lorsqu’on a interrogé le journaliste qui a effectué l’Interview, il a déclaré : « Cela fait vingt ans que l’on essaie de boycotter le Front National. Aujourd’hui le Parti de Marine Le Pen représente près d’un tiers de la population. A force de le stigmatiser, on l’a rendu important aux yeux des français. Le meilleur moyen de remporter ce défi face au bloc réactionnaire c’est de donner la parole à ceux que nous considérons comme des extrémistes. Ce n’est pas les yeux bandés que nous pourrons trouver notre chemin ».

« Certaines races sont supérieure aux autres mais »

.

The Z a décidé de lui donner la possibilité d’avoir un droit de réponse. Alors que pense Kroc Blanc du rap, de la musique en général … Découvrez le vrai visage de Kroc Blanc :

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel through social media. .
Merci de donner ton avis
  • Nul
  • Moyen
  • Sans avis
  • Bien
  • Lourd

LAISSER UNE RÉPONSE