PARTAGER

Radio Zone 26 reçois cette semaine Dj Goldfingers pour une interview où il retrace son parcours , et parle de ses aspirations ainsi que de ses futurs projets.

En effet depuis les années 90 DJ Goldfingers beigne dans le milieu musical , en associant la composition au mix , Dj Goldfingers est devenu l’artiste complet qu’ il est aujourd’hui.
Le nom de Dj Goldfingers est né suite a une rencontre humaine !
En effet il nous fais partager cette anecdote sur son Blaze:

« J’ai rencontré un pote qui est venu habiter dans notre quartier au Bourget ,dans le 93. J’ai fais la rencontre de STOMY BUGSY et de DOC GYNECO et cela coïncidais avec l’enregistrement de leur album 95200 . Une amitié est née dans le groupe et ils me diront un jour « On a le meilleur nom possible pour un DJ! Tu l’as mérité Dj GOLDFINGERS! autrement dis le DJ aux doigts d’Or! On te le donne ! A toi d’en faire quelques choses de bien!! » (sourire)

Radio zone 26 demande a DJ GOLDFINGERS de nous parler de ses premiers pas dans la musique .

Il nous confit :

«  J’ai gravité depuis tout petit dans le milieu HIP HOP.Je suis passé par le tag et la danse.Mais j’ai trouvé ma voix dans le DJING. Tout est allé trop vite pour moi.En 1996 je fais ma première MIX-TAPE. L’année suivante je signe en Major chez UNIVERSAL pour ma compilation Motown New Flavas. J’ai alors rencontré BUSTA FLEX, et je suis devenu son DJ aussi  »

Qu’est-ce qui vous a motivé à rentrer dans ce domaine?

« J’écoutais l’émission de DJ DEE NASTY sur Radio Nova alors que j’étais encore au collège.J’enregistrais tout ses mix. C’était un exemple pour moi!
En 1998 j’ai eu la K7 vidéo du championnat DMC, j’étais particulièrement charmé par les prestations du DJ américain CASH MONEY. »

Ce déclic semble vous avoir marqué n’est ce pas ?

« Encore aujourd’hui,avec le même show de l’époque il soulèverais une salle ! »

Parlez nous de vos influences musicales:

« Comme je mix en club tous les week end j’écoute tous les styles de musique. La base Hip Hop,Rnb ,Dancehall.Mais aussi les nouveaux styles Twerk / Trap …J’aime bien aussi la House tribal le Azonto Style .Mes influences sont à l’origine le Soul,Funk .Pour les gros classiques Pop Rock ça me parle moins »

Et pour ce qui est de la scène française?

« J’écoute tout ! J’apprécie des choses mais ça ne m’inspire pas. Car ces dernières années il y a eu, je pense du copié collé sur les sons US ».

Qu’en est-il de vos principaux projets et CDs sortis ?

« Depuis 2010 , j’ai pu sortir de nombreux CD. Comme  « suprême Clubbing  » Il met transcrit tout simplement l’esprit d’une soirée DJ GOLDFINGERS , c’est dans la continuité de cette même idée de décliner le nom sur d’autres genres musicaux que mon projet actuel est basé . Il s’intitule  » Suprême Funk  » et sortira ce 13 avril 2015 , comportera 42 bombes funk mixés par moi-même avec deux intros DJ . Il sera disponible sur iTunes / Carrefour /Fnac / Auchan

Si l’on vous demandé de vous mettre dans la peau de l’une de vos idoles laquelle choisiriez-vous?

« J’ai très vite compris qu’il fallait que je sois moi-même pour exister ! La copie ne vaudra jamais l’original .J’ai eu certes des influences de DJ comme DEENASTY, DJ CASH MONEY, DJ QBERT DJ RECTANGLE , DJ REVOLUTION , DJ SPINBAD , DJ SCRATCH, DJ SLYNKEE et DJ FUNKMASTERFLEX .Tous pour des raisons différentes.»

Radio Zone 26 à également demandé à DJ Goldfingers quels étaient les paramètres qui définissaient la réussite d ‘un artiste et quel seraient les rôles des réseaux sociaux?

« Je fais partie de ceux qui ne sont pas doués naturellement. J’ai dû beaucoup travailler pour y arriver. Après, j’ai eu beaucoup de chance aussi ! Mais avec le temps j’ai compris que la chance, elle se provoque. Quand tu montres que tu es bon les bonnes rencontres viendront forcement à toi …Et les mauvaises aussi d’ailleurs. Il faut être assez fort pour faire les bons choix au bon moment. On apprend tous les jours »

Et pour les réseaux sociaux ?

« A mes débuts, les réseaux sociaux n’existaient pas encore. On promotionnait les disques avec de simples Flyers et affiches de passage à la radio. On mettait aussi de la pub dans les magazines. Aujourd’hui les réseaux sociaux rythment notre quotidien et c’est devenu indispensable de les utiliser. De mon coté je fais équipe avec mon manager et une webmaster. Nous essayons de mettre une info et un statut par jour au bon moment afin d’avoir le plus de visibilité possible . Il y a tout un travail d’organisation qui est mis en place ».

Dj Goldfingers quel événements vous a-t-il le plus marqué dans votre carrière?

« J’ai eu la chance de faire de très grosses premières parties d’artistes US. Au ZENITH de PARIS et à BERCY .Elles étaient des expérience inoubliables » J’ai rencontré des noms de la scène internationale comme JAY-Z ,RICK ROSS, RIHANNA, AKON , DADDY YANKEE , PUSSICATE DOLLZ, NTM , etc …»

Y a t –il alors une rencontre musicale qui vous ait marquée ?

« Ma plus belle rencontre musicale a était avec NTM ! J’ai beaucoup appris avec eux. J’applique encore aujourd’hui leurs méthodes de travail »

Comment DJ GOLDFINGERS décrit-il sa carrière ? Etes-vous satisfait de vôtres parcours jusque là ?

« Au début c’était une passion et rien de plus . J’étais encore à la fac quand j’étais parti pour le NTM Tour 1998. Aujourd’hui, c’est mon travail à part entière . Je réalise la chance de vivre de ma passion » !

DJ Goldfingers que pourriez vous nous apprendre de plus sur vos projets actuels?

« J’ai un titre pour cet été.Il devrait arriver rapidement. Je garde secret les détails mais il y aura plein de surprise ! Il y aura aussi une collaboration avec la chanteuse FRANCISCO avec laquelle il y aura deux titres à venir .Quant aux thématiques elles seront bien sur différentes. J’ai plusieurs projets sans trop savoir lequel sortir en premier. Mais la prochaine compil sortira probablement en novembre »

Quels sont les messages que vous souhaiteriez passer à votre public ?

« Faire découvrir la musique Funk aux plus jeunes. Faire rappeler des souvenirs aux plus anciens aussi ».

Radio zone 26 s’interroge sur le statut actuel du rap ,
DJ GOLDFINGERS répond en rappelant sa propre rencontre avec le groupe de rap NTM :

« Ils ont eu des textes comme « le monde de demain ».Engagé et déterminé dans leurs causes tout en restant dans une ambiance festive . KOOL SHEN disait : C’est bon on est pas là en banlieue à pleurer toutes la journée sur notre sort. On sait aussi s’amuser et se prendre au sérieux quand il le faut.
« Je ne dis pas que le rap était mieux avant .Je pense que le meilleur reste à venir. C’est ce qui fera avancer toutes les disciplines du hip hop.»

« On a vécu des choses inoubliables. Mais il faut avancer et innover. De mon coté je garde des bases OLD SCHOOL ,  je m’en sert comme une force pour aller vers le style actuel. Ce qui fait que je suis tous les week end booker en club »

Pour finir cette interview, Radio Zone 26 vous donne la parole pour passer un message à vos fans et à donner un conseil à tout artiste voulant mettre à jour son projet artistique.

« Déjà merci à Radio Zone 26 et à tous ceux qui lirons cette interview. Et pour ces artistes là je dirai : Ne faites pas ça parce que ça marche.. Derrière toute prestation quelle qu’elle soit, il y a des semaines voir des années de travail et d’efforts. Mais allez-y si cette passion est en vous »

POUR TOUS CEUX QUI SOUHAITENT COMMANDER LE CD DE SUPREME FUNK VOL 1 QUI SORT CE 13 AVRIL 2015 http://po.st/SupremeFunk

Pour contacter Dj Goldfingers

      Facebook : https://www.facebook.com/pages/Dj-Goldfingers-Officiel/238946390741?fref=ts

      Youtube : https://www.youtube.com/user/goldfingersdj

      Twitter : https://twitter.com/GOLDFINGERSDJ

      Instagram : https://instagram.com/goldfingersdj/

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel through social media. .
Merci de donner ton avis
  • Nul
  • Moyen
  • Sans avis
  • Bien
  • Lourd

7 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE